“Mausolee” témoignages d’artistes underground by 10secondes.net

Source: 10secondes.net on Saturday, 14 April 2012 at 13:10

Jamais une histoire de graffiti m’aura autant touchée. L’exposition “Mausolée” est de celles qui vous transmet un message.

Dans un premier temps je m’attendais à un bâtiment délabré, et à trouver une série de graff posés sur les murs et qui inviterait les visiteurs à déambuler.Rien de tout cela, l’entrée du bâtiment est ce qu’il y a de plus normal et une petite flèche fluo vous indique une porte à emprunter.

Dès que vous remontez les escaliers, vous êtes reçu(e)s par d’énormes graffitis, arrivées à l’étage la série de cadres accrochés sur le mur vous attire.Ce qu’il y a dessus ? Une série de lettre et de documents témoignant de la vie de squatters qui ont été expulsés par la police. Des mots d’amour d’une mère à son fils. D’un frère à son grand frere incarceré. D’une femme inquiète de sa situation précaire. Des diplômes, des dessins d’enfants…

Pendant un ans l’équipe de graffeurs, Lek et Sowat on arpenté un vieux supermarché abandonné dans le nord de paris pour y déposer leurs oeuvres d’art.Une quarantaine de graffeurs ont participé à cet immense chantier artistique et ont fait revivre par leur peinture ce bâtiment abandonné.

Pendant une année, ils ont côtoyé les objets de vie d’hommes et de femmes vivant dans la plus grande précarité et qui ont été obligé de partir abandonnant tout sur place. Petit à petit ces artistes ont trouvé comment lier l’histoire de ces gens sur leur projet artistique.Un film a été réalisé retraçant ces deux années de travail minutieux et 8000 photos ont été nécessaire à la réalisation du film final.

A voir sur : http://youtu.be/jYnLx9l-0Sw

Les images qui défilent sont superbes et montre aux visiteurs les différents artistes ayant réalisé une fresque pour ce projet.La musique “Opening” de Phillip Glass est extrêmement bien choisie et vous plonge d’autant plus dans l’ambiance du lieu.

Cette exposition éphémère offre une vrai leçon d’humanité. Allez y sans hésiter !

Ils exposent au 11 rue Marie-Andrée Lagroua-Weil-Halle, 75013 Paris, métro/Rer: Bibliothèque François Mitterrand ce samedi 14 avril 2012.

Un livre à était édité pour l’occasion retraçant photographiquement le travail des graffeurs et du projet depuis son initiation.

LISE TOA 

Advertisements