Glück in Dosen, präsentiert von zwei Taggern in ihrer persönlichen Höhle von Lascaux.

Source: Tracks

Ein ganzes Jahr lang haben vierzig Künstler hier ihre Spuren hinterlassen – angespornt von den französischen Sprayern Sowat und Lek.
Mit dieser “wilden Künstlerresidenz“ haben sie ein Graffiti-Kunst-Denkmal erschaffen, und das mitten in Paris. Getauft haben die beiden das kollektive Kunstwerk “Le Mausolée“, also “Mausoleum“.

Das Mausoleum ist eine Hommage an das Underground-Graffiti, eine Kunstform, die bis heute illegal ist und mit saftigen Strafen geahndet wird. Im Gegensatz zu Street-Art-Werken, die inzwischen sogar in Galerien ausgestellt werden, kann man das Mammutprojekt von Sowat und Lek nicht kaufen. Allerdings gibt es ein Buch und einen Film, der während der stundenlangen Arbeit an den Tags und Installationen entstanden ist. Für den Soundtrack konnten die beiden sogar den minimalistischen US-Komponisten Philip Glass gewinnen.

Apôtre + Lek + Sowat

Continue reading

Advertisements

Le Mausolée, paradis perdus des graffeurs

Source: Brain Magazine

Quelque part dans le nord de Paris il y a un Casino Géant désaffecté de 40 000 mètres carrés. D’abord squatté par des familles immigrées, puis vidé de ses occupants par la police, ce bâtiment avait fini par être muré par la mairie. L’endroit était resté vierge de tout tag jusqu’à ce que deux artistes, Lek et Sowat, découvrent comment s’y introduire subrepticement en août 2010. Ils décident alors d’aller tous les jours sur place pour peindre.

Porte de la Villette, Casino Géant, août 2010. Lek et Sowat ne le savent pas encore, mais ils vont y rester plus d’un an, dans ce supermarché. Au fil de leur virée, ils traversent l’hiver, la nuit, rencontrent un gardien, deux flics, mais reviennent toujours, du lundi au vendredi, fidèles à leur nouveau poste dans cet ancien supermarché qui devient un super atelier de travail. Des murs aux plafonds, en passant par les sous-sols non éclairés, ils peignent des fresques hors-normes et jouent avec les espaces pour composer des décors fracassants, au milieu des fantômes des anciennes familles de squatteurs. La diversité du lieu en termes d’espaces et de surfaces leur permet de mélanger les genres : formes géométriques, linéaires, flèches, lettrages modifiés. On sent dans leurs travaux une totale liberté, une impulsion véloce, un appétit rageur de peindre dans un lieu qui offre toutes les conditions dont un graffeur puisse rêver. Et où les peintures sont respectées. L’endroit est si vaste que Lek et Sowat ne sont pas trop de deux, et décident de faire participer d’autres artistes. Dans ce temple du graffiti, ils invitent une quarantaine de Français à participer, sous condition de ne pas vendre la mèche : le spot doit rester secret. La liste des invités est longue : Apotre, Bims, Seth, Monsieur Qui, Swiz, Jayone… Les têtes d’affiche du tag de France.

Continue reading

parisART – Livres

source: parisART

Lek, Sowat
Mausolée. Résidence artistique sauvage
Alternatives
Issus de la culture graffiti, Lek et Sowat manient la bombe peinture depuis leur plus jeune âge. Cette monographie nous dévoile l’aventure artistique «Mausolée», gigantesque édifice dédié à la culture underground et soustrait aux yeux de tous pendant près de deux ans, aux portes de la capitale….

Le 12 août 2010, Lek et Sowat ont trouvé un supermarché abandonné dans le nord de Paris, 40 000 m2 de murs vierges répartis sur quatre étages. Des salles immenses et sans fin où des centaines de personnes avaient vécu avant d’être chassées par la force publique du jour au lendemain…

Pendant un an, dans le plus grand secret, les deux artistes se sont rendus dans ce lieu mystique quasi quotidiennement pour y peindre et organiser une résidence artistique sauvage unique en son genre. Ils ont demandé à une quarantaine de graffeurs français et de photographes, issus de la première à la dernière génération du mouvement, de les y accompagner, pour un jour ou une semaine. Ensemble, ils ont créé un mausolée, un temple dédié à leur culture underground en passe de disparaître à l’ère du street art et de son esthétique pop mondialisée. Ce livre se propose de retracer les grandes étapes visuelles de cette expérience hors du commun.

SOMMAIRE

— Parvis
— Parking premier étage
— Parking deuxième étage
— Réserves
— Rez-de-chaussée
— Sous-sol
— Toit